En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer les services Créditkoo adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Pourquoi mon crédit a-t-il été refusé ?


Posté le Jeudi 22 Octobre 2015

Vous avez effectué une demande de crédit à la consommation, notamment en passant par Creditkoo.com, votre comparateur de crédits, et vous êtes vu opposé un refus par un ou plusieurs organismes de financement. Les établissements ayant reçu votre dossier ou à qui vous vous êtes adressé sont-ils dans leur droit ? Quels peuvent être les motifs de refus d'un crédit ? Quelles démarches pouvez-vous entreprendre ?

 

Existe-t-il un droit au crédit ?

 
Il n'existe hélas pas de droit au crédit. En fonction de divers critères lui sont propres, un organisme de crédit a souvent tendance à attribuer une « note » (on parle alors de « score ») à votre dossier, et a tout à fait le droit de refuser un crédit en vertu du principe de la liberté contractuelle.
En outre, s'il doit bien sûr vous notifier le refus, l’établissement de crédit n'est en revanche pas tenu de vous en indiquer le motif.
 
 

Le premier filtre du refus de crédit : le fichage

 
Avant de procéder à l'étude des pièces justificatives de votre dossier de crédit, l'établissement de crédit a l'obligation légale de vérifier que vous n'êtes pas inscrit dans un fichier d'incident : le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP), tenu par la Banque de France, et éventuellement le Fichier Central des Chèques (FCC). L'inscription à l'un de ces deux fichiers est à elle seule un motif de refus d'un crédit, avant même le démarrage de l'étude de votre dossier.
 
A noter : si vous êtes inscrit au FICP, l'établissement est tenu de vous en informer. C'est le seul cas où un établissement doit vous informer précisément de son motif de refus.

 

Les motifs de refus après étude de votre dossier

 
Chaque établissement de crédit dispose d'une grille dite de score. Composé de différents critères, le score détermine un niveau d'appréciation pour chaque dossier et permet notamment d'analyser votre capacité de remboursement compte tenu de vos charges, de vos revenus, de votre situation professionnelle, matrimoniale, etc. Si le score est un critère objectif, votre dossier passera néanmoins au crible d'un analyste en chair et en os, qui pourra opposer un refus à la lumière d'autres critères, comme des revenus trop faibles ou pas assez réguliers, un taux d'endettement trop élevé compte tenu de votre budget global, une trop grande quantité de crédits en cours, ou encore l'absence de caution par exemple.
 
Les informations concernant les refus de crédit sont conservées pendant 6 mois par les établissements de crédit. Sachez donc que si vous faites une nouvelle demande de crédit dans cet intervalle auprès d'un organisme auquel vous vous êtes déjà adressé, ou à une filiale du même groupe, avec un dossier identique, votre demande sera probablement refusée immédiatement. De la même façon, si vous avez déjà été en relation contractuelle avec un organisme et que votre nom fait l'objet d'une mention défavorable dans son fichier clientèle (conservée pendant 5 ans après la cessation de la relation), suite à un défaut de paiement par exemple, celle-ci pourra être un motif de refus de votre crédit.

Sachez-le : le fait d’attribuer un « score » à un dossier est normal, pour ne pas dire banal.
Toute personne (ou organisme) qui prête de l’argent s’assure en toute logique que le bénéficiaire pourra effectivement rembourser ce crédit sans se mettre en péril. Cette méthodologie permet de s’en assurer en un clin d’œil.
Vous trouvez ce principe surprenant ? Sachez qu’aux Etats-Unis, chaque citoyen possède son propre « credit score », qui est officiel et ne dépend pas de la méthode d’étude de chaque organisme se penchant sur un dossier ! La lecture de cet article à propos du credit score aux Etats-Unis vous documentera sur ce sujet.
 
 

Que faire en cas de refus de votre demande de crédit ?

 
En cas de refus de crédit auprès d'un organisme, vous pouvez bien sûr essayer de vous adresser à d'autres établissements, dont les grilles de score seraient peut-être moins sévères (notez que Créditkoo vous permet de comparer les crédits et vous mets en relation avec les établissements de crédit comparés, augmentant ainsi mécaniquement vos chances d’obtenir un accord de principe. Néanmoins, il est bon de commencer par s’assurer que l’organisme dispose bien de toutes les informations, et qu’elles sont exactes. Vous pourrez le cas échéant compléter votre dossier auprès du même organisme, en produisant de nouveaux éléments, et demander un nouvel examen de votre demande. Dans ce cas, il faudra vous adresser au Service consommateur ou au Service Clientèle de l'établissement de crédit. Vous pourrez aussi, en ultime recours, saisir le Médiateur de l'ASF (Association Française des Sociétés Financières), ou le Médiateur de la Banque.
 
Dans tous les cas, il est important de ne pas oublier : l'objectif des établissements de crédit, lorsqu'ils vous refusent un crédit, est en premier lieu de vous préserver d'une situation financière qui pourrait vous être préjudiciable, comme le surendettement. Dans ce cas, attendez peut-être que votre situation s'améliore avant de solliciter un crédit, demandez un crédit moins important ou envisagez même un rachat de crédits.
Voir tous les articles crédit
Creditkoo

Nous interrogeons nos partenaires

Préparation de la liste des organismes
pouvant répondre à votre demande

1 résultat trouvé
Ferratum Bank peut répondre favorablement à votre demande

*Sous réserve d'acceptation. Voir conditions et modalités sur www.ferratum.fr et par téléphone au 0 805 321 020 (numéro non surtaxé). Exemple : pour une utilisation ordinaire d'un montant de 500€ sur 30 jours au TAEG révisable de 19,50% (taux débiteur révisable de 19,50%), vous remboursez un total de 508,01€ en une échéance unique dont 8,01€ d'intérêts.