En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer les services Créditkoo adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Utilisation du crédit conso


Posté le Mercredi 25 Mars 2015

Le crédit à la consommation fait partie du quotidien et permet de financer quasiment tous les projets (sauf immobilier et rachat de crédit). Il englobe les crédits travaux, crédits voyage, crédit auto, crédit loisirs, crédit besoin de trésorerie et bien d'autres encore. Mais globalement, que faut-il concernant les crédits à la consommation ?

Crédit à la consommation : les bases


Financer vos investissements quel qu’ils soient, passe souvent par la mise en place d'un crédit.

L'objectif pour l’emprunteur est de trouver le type de crédit le plus adapté à son ou ses projets. Avec les différentes formules de prêt, vous établissez un plan de financement précis tout en maîtrisant la problématique du taux d'intérêt.


Lorsque l'on parle de crédit classique, l'on fait référence à un prêt personnel (crédit à la consommation) que la banque vous octroie suivant certaines conditions.
L’avantage du crédit classique réside dans le fait que toutes les données sont connues à l'avance : le montant, la durée, les mensualités et le taux d'intérêt (TAEG) : vous empruntez un montant précis et vous remboursez un montant précis.
La durée de remboursement d'un crédit classique varie de quelques mois à plus de 10 ans, et le montant alloué peut aller jusqu’à 75 000 € (sachez que certains organismes de financement peuvent vous accompagner sur des montants et des durées supérieurs).

Pour sécuriser le prêt qu'ils consentent, les organismes prêteurs peuvent exiger une garantie. Par exemple, dans le cadre d'un crédit auto, le véhicule financé peut devenir la garantie du prêt. En dehors de la mise en garantie d'un bien, d'autres solutions existent : l'apport de fonds, la garantie hypothécaire, ou la caution (d'ailleurs, cette solution se développe beaucoup pour les jeunes emprunteurs).


  Les différents types de crédit à la consommation 


  • Le crédit à la consommation à taux fixe : c'est le type de prêt le plus répandu. Sans prise de risque, il permet de savoir très exactement le montant, le taux et la durée de remboursement de votre crédit et cela sans variation dans le temps : le taux TAEG reste fixe tout au long de la durée du prêt ainsi que ses autres modalités.

  • Le crédit à la consommation à taux variable : à l'opposé d'un prêt à taux fixe, un prêt à taux variable est risqué permet bien souvent de profiter de taux attractifs voire d'une éventuelle baisse de ceux-ci si la conjoncture s'y prête. Dans cette hypothèse, le crédit à taux variable représente un gain significatif, mais en cas d'augmentation des taux, attention l’envolée du TAEG de votre prêt et donc de vos mensualités... !

  • Le crédit à la consommation à taux variable avec garantie de plafond : situé entre les deux solutions précédentes, ce type de crédit (aussi appelé crédit à taux variable cappé) permet de profiter de la baisse des taux le cas échéant. Quand ils montent, votre TAEG suit aussi la tendance, mais dans à la hausse comme à la baisse, des seuils sont contractuellement définis à la signature du contrat de crédit. Par exemple, vous pouvez emprunter à un taux variable de 3% TAEG, cappé à plus ou moins 1% : vous commencez donc avec un taux à 3% TAEG, ne pourrez jamais dépasser les 4% TAEG, ni tomber sous la barre des 2% TAEG. Vous connaissez donc dès le départ le coût maximum de votre crédit et vous profitez du caractère attractif du taux variable. Un modèle plutôt attractif donc, l'important étant de bien négocier votre taux de crédit à la signature pour ne jamais être pénalisé.



Le coût total d'un crédit à la consommation


Le coût total d'un prêt est le premier élément à vérifier pour comparer des offres de crédits. En effet c'est la somme que vous allez payer au final en échange de l'avance d'argent qui vous sera accordée. Ce montant comprend les intérêts, les éventuels frais de dossier ou d'assurance...
Si vous ne deviez vérifier qu'un seul élément, ce serait celui-là !

Le TAEG :
Le taux annuel effectif global, est, comme son nom l'indique, un taux de référence qui se doit d'être attractif pour attirer votre attention, mais il ne doit pas se substituer au coût total de votre crédit bien qu'il influe directement sur ce dernier.

Les frais de dossier :
Les frais de dossiers sont très différents d'une banque à l’autre. Ils sont rarement négociables. Un TAEG faible peut cacher des frais de dossiers élevés...
C'est de cette manière que la banque se rémunère ! Jusqu'à 1 % du montant du crédit, les frais de dossiers sont "raisonnables". A plus de 1%, cherchez ailleurs !


Les facilités offertes :
Les crédits à la consommation sont généralement souscrits pour des achats importants : une voiture, des travaux... Plus le montant est élevé, plus la durée de remboursement va être longue (ou la mensualité élevée). C'est pourquoi vous devez adopter une vision à long terme et vous renseigner au préalable sur vos droits en cas de problème (report de mensualité, coût d'un retard...) ou de remboursement anticipé (souvent pénalisés).

Enfin, sachez qu'un crédit à la consommation est définitif une fois contracté : vous ne pourrez plus, par la suite, modifier ces données pendant toute la durée du remboursement. Chaque nouveau projet vous demandera donc de souscrire un nouveau crédit.

Voir tous les articles crédit
Creditkoo

Nous interrogeons nos partenaires

Préparation de la liste des organismes
pouvant répondre à votre demande

1 résultat trouvé
Ferratum Bank peut répondre favorablement à votre demande

*Sous réserve d'acceptation. Voir conditions et modalités sur www.ferratum.fr et par téléphone au 0 805 321 020 (numéro non surtaxé). Exemple : pour une utilisation ordinaire d'un montant de 500€ sur 30 jours au TAEG révisable de 19,50% (taux débiteur révisable de 19,50%), vous remboursez un total de 508,01€ en une échéance unique dont 8,01€ d'intérêts.