En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer les services Créditkoo adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Tendances et profil du crédit conso en 2014


Posté le Vendredi 10 Juillet 2015

Les chiffres du crédit en 2014 


Tandis que les grandes tendances de 2015 commencent à clairement se dessiner, nous avons désormais tout le recul nécessaire pour 2014. Voici donc le visage du paysage du crédit conso en 2014.

Le marché du crédit a été fortement marqué par l'arrivée de la crise en 2008. Même si 2014 a semblé stabiliser la baisse continue observée ces dernières années, les indicateurs ont atteint leur niveau le plus bas depuis... 26 ans ! Baisse entraînée par le tassement du crédit immobilier, mais surtout par le recul du crédit à la consommation (- 8% entre 2008 et 2014). Le durcissement lié aux nouvelles règles édictées par la loi Lagarde n'est bien sûr pas étranger à ce phénomène. Modification de l'application du taux d'usure, plafonnement des durées de remboursement du crédit renouvelable, clarification de l'information du consommateur, autant de mesures qui ont porté un coup dur au crédit conso.
 
En 2014, le taux de détention de crédit s'établit donc en 2014 à 46,5%, contre 52,6% en 2008 : 20,9% des détenteurs de crédit ont un crédit immobilier, 15,9% un crédit à la consommation et 9,7% les deux types de crédit. Les organismes de crédit n'ont enregistré « que » 13 millions de souscriptions, contre près de 15M en 2008, alors que les taux d'intérêt n'ont jamais été aussi bas !
Parallèlement, l'épargne des Français se porte à merveille, avec une augmentation de 10% de leur patrimoine financier sur la même période.
 


Quels types de crédits sont souscrits par les emprunteurs en 2014 ?

 
Le marché du crédit conso est sans conteste emmené par le crédit auto, puisqu'il représente 55% des crédits souscrits en 2014, suivi par l'équipement de la maison (24,6%) et les travaux (13,67%), les autres utilisations du crédit (trésorerie, loisirs, …) étant plus anecdotiques.
Le montant moyen, de 11 500€ tous crédits confondus, se situe dans une fourchette de 8 400 à 15 000€ selon le type de crédit : si un prêt auto tourne autour de 12 800€, les crédits affectés souscrits pour l'achat d'un bien spécifique (en magasin par exemple) ont un montant moyen autour de 8 500€.
La durée moyenne d’un crédit s'établit à 47 mois : supérieure à 4 ans pour les crédits auto et travaux, elle est généralement plus courte pour les crédits de trésorerie ou les crédits affectés.
Enfin, la part du budget des ménages consacrée au remboursement de crédits conso dans se situe entre 14 et 16%.
 
Côté crédit immobilier, 8 crédits sur 10 concernent la résidence principale, en majorité des appartements dans les grandes villes et une plus grande proportion de maisons en province. Le montant moyen des transactions est de 247 634€, pour un emprunt moyen de 178 826€ sur une durée de 18,2 ans ; durée qui a tendance à s'allonger avec la diminution des taux sur les longues durées. Le montant de l'apport moyen est de 68 808€, cependant 7% des acheteurs ont pu concrétiser leur projet immobilier sans apport.

 

Quel est le profil type du souscripteur de crédit ?

 
La clientèle du crédit conso est très liée au type de crédit souscrit, puisqu'il correspond souvent à des phases particulières de la vie, ou à des besoins liés au mode de vie et aux revenus.
Toutefois, si nous devions réaliser un portrait-robot, voici ce que cela donnerait : le souscripteur type a 38 ans en moyenne (plutôt 43,6 ans pour le crédit auto, et 36,7 ans pour le crédit travaux). Le crédit auto ou travaux est plus fréquemment souscrit par les personnes mariées ou en couple, alors que le crédit trésorerie et le prêt affecté sont plutôt souscrits par les personnes célibataires ou divorcées. L'emprunteur seul, tous crédits confondus, affiche un revenu net mensuel moyen de 1 707€ (2 259€ pour un couple), proche du revenu médian français de 1 730€. Si l’on détaille selon le type de produits, le souscripteur d'un crédit travaux dispose d'un revenu de 2 244€, et 1 351€ pour un prêt de trésorerie.
 
Quant au souscripteur du crédit immobilier, il a 34 ans lorsqu'il est primo-accédant (68% des acquéreurs), 40 ans en secundo-accédant, et 37 ans en moyenne. 44% ont moins de 35 ans. Les revenus nets du foyer sont de 5 237€ en moyenne (7 998€ pour les Parisiens !), en augmentation de 15% sur 2014 pour les primo-accédants, les taux bas ayant surtout profité aux CSP aisées. 53% des emprunteurs sont en couple, néanmoins la proportion de célibataires et de personnes seules avec enfant est en progression significative.
 
Avec des taux toujours aussi bas, il peut être opportun en 2015 de se mettre sur les rangs des souscripteurs de crédit pour réaliser envies et projets. Et pour trouver le crédit adapté au meilleur taux, n'oubliez pas : quelques clics sur Créditkoo.com vous permettront de comparer et de dénicher la meilleure proposition de nos partenaires.
Voir tous les articles crédit
Creditkoo

Nous interrogeons nos partenaires

Préparation de la liste des organismes
pouvant répondre à votre demande

1 résultat trouvé
Ferratum Bank peut répondre favorablement à votre demande

*Sous réserve d'acceptation. Voir conditions et modalités sur www.ferratum.fr et par téléphone au 0 805 321 020 (numéro non surtaxé). Exemple : pour une utilisation ordinaire d'un montant de 500€ sur 30 jours au TAEG révisable de 19,50% (taux débiteur révisable de 19,50%), vous remboursez un total de 508,01€ en une échéance unique dont 8,01€ d'intérêts.