En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer les services Créditkoo adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Comment bien négocier son crédit ?


Posté le Mercredi 08 Avril 2015

Le marché du crédit propose énormément d'offres et de produits. Pour faire son choix, il est indispensable de comparer les propositions, grâce aux comparateurs de crédit en ligne comme Creditkoo.com ! Mieux connaître les offres des banques et des organismes de crédit peut également vous permettre de bien négocier le taux d'un prêt à la consommation ou d'un prêt immobilier. Découvrez nos conseils pour obtenir votre prêt aux meilleures conditions.
 

Négocier uniquement pour obtenir un crédit au meilleur taux ?


Lorsqu'on parle de négocier son crédit, on pense avant tout au taux d'intérêt. Mais que se cache-t-il précisément derrière cette notion ?
Pendant longtemps, les organismes de crédit et les banques ont pu communiquer sur des bases différentes, comme le taux nominal ou le TEG (Taux Effectif Global). Ces deux notions pouvaient difficilement être comparées, étant donné que le TEG intègre des frais que le taux nominal ne prends pas en compte ! Dans ces conditions, comment être sûr de trouver le crédit au meilleur taux ?

S'il est toujours possible de communiquer sur le taux nominal, la réglementation des crédits à la consommation a depuis imposé aux établissements de crédit d'indiquer également dans leurs communications la notion de TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Le TAEG intègre tous les frais relatifs au crédit (frais de dossier par exemple), il vous donne donc le véritable coût de votre prêt. C'est donc sur cette base, le TAEG, que les crédits à la consommation ou les crédits immobiliers peuvent et doivent être comparés.

Si le TAEG est la première variable à négocier (et la plus importante), sachez qu’après avoir comparé les taux et reçu les propositions des organismes que vous aurez choisi, il est important de négocier d'autres conditions liées au crédit :
  • Frais de dossier : l’information est généralement disponible en même temps que le TAEG, mais assurez-vous qu’il n’y en a pas, ou le cas échéant, qu’ils sont compensés par un TAEG très bas. Dans le cas contraire, le montant des frais de dossier peut à lui seul rendre l’offre inintéressante.
  • Assurance emprunteur : facultative, elle peut entrer dans vos négociations. Clause supplémentaire, tarif avantageux … il ne faut pas hésiter, et comparer leur coût qui peut fortement varier et faire pencher la balance d’un organisme à l’autre
  • Pénalités de remboursements anticipés : pour un crédit immobilier, elles s’élèvent généralement aux alentours de 3% du montant de chaque versement anticipé, et le nombre de remboursements ainsi que leur montant peuvent-être limités sur une période donnée. Essayez au maximum d’obtenir des pénalités de remboursement anticipé gratuites. En cas d’accord, il vous sera toutefois imposé des pénalités en cas de rachat par la concurrence (rachat de crédit par exemple). Equilibré, ce « deal » vous libère dans une large mesure, et en cas de rachat, vous pourrez toujours imposer aux organismes souhaitant racheter vos prêts d’inclure ce surcoût dans leurs propositions. L’effet sera donc neutre pour vous !

Il n'y a pas de petites économies et il ne faut négliger aucun angle d’attaque pour obtenir les meilleures conditions possibles !
 

Bien préparer la négociation d’un crédit


Négocier son crédit peut permettre de faire des économies substantielles, cependant cela ne doit pas se faire sans un minimum de préparation. Ainsi, dialoguer avec votre interlocuteur en ayant une base de négociation, c'est-à-dire une offre concurrente plus intéressante, est le moyen le plus sûr d'obtenir le meilleur taux pour votre crédit !

Aussi, ne négligez pas la phase de comparaison des offres des organismes de crédit. Creditkoo.com, votre comparateur de crédits en ligne, vous permet à partir d'un seul formulaire de comparer les offres des établissements de financement et de recevoir des devis grauitement et sans engagement ni justificatif ! Rapide, facile et gratuit, vous comparez les TAEG proposés, ainsi que les conditions du crédit. Lorsque vous sélectionnez la proposition de crédit qui vous semble la plus intéressante, l'organisme de crédit concerné peut vous adresser une offre préalable de crédit, que vous pourrez présenter à votre interlocuteur pour la négociation. Cela ne vous engage pas tant que le contrat n'est pas signé, et que l'organisme de crédit n'a pas accepté votre demande.

 

Négocier selon le type de crédit


Avec une offre concurrente en mains, négocier un prêt à la consommation revient dans la majorité des cas à négocier le taux du crédit (TAEG) ainsi que le montant des frais annexes : frais de dossier ou frais de remboursement anticipé.

Si vous devez négocier un prêt immobilier, il vous faudra dans la plupart des cas actionner d'autres leviers. Pour obtenir le meilleur taux de prêt immobilier, vous pourrez bien sûr comparer les taux sur Creditkoo.com mais vous pourrez également prendre des engagements auprès de votre interlocuteur, comme domicilier vos salaires et de l'épargne dans sa banque par exemple. Par ailleurs, plus votre apport personnel sera important, plus votre marge de négociation sur le taux de votre prêt immobilier sera grande. Enfin, vous pourrez aussi faire des économies sur votre prêt en faisant jouer la concurrence sur l'assurance emprunteur.

En conclusion, pour bien négocier votre crédit à la consommation ou votre prêt immobilier : rendez-vous sur Creditkoo.com, comparez puis, cartes en main, mettez les offres reçues en compétition en négociant !
Voir tous les articles crédit
Creditkoo

Nous interrogeons nos partenaires

Préparation de la liste des organismes
pouvant répondre à votre demande

1 résultat trouvé
Ferratum Bank peut répondre favorablement à votre demande

*Sous réserve d'acceptation. Voir conditions et modalités sur www.ferratum.fr et par téléphone au 0 805 321 020 (numéro non surtaxé). Exemple : pour une utilisation ordinaire d'un montant de 500€ sur 30 jours au TAEG révisable de 19,50% (taux débiteur révisable de 19,50%), vous remboursez un total de 508,01€ en une échéance unique dont 8,01€ d'intérêts.